< Retour à la liste des conférences

Conférence Concilier accessibilité et SEO

Conférence du 20 février 2010, cycle de conférences SEO Camp’us 2010, Paris.

Préparée et animée par Sébastien Delorme, Atalan.

Ce document embarque le support de présentation. Vous pouvez également télécharger :

Support de présentation embarqué

Interview vidéo

Transcript

Sébastien Delorme, je travaille dans une société qui s’appelle Atalan. C’est une entreprise qui est experte en accessibilité numérique. Notre objectif est d’apporter notre expertise en accessibilité numérique – le fait de rendre accessible l’information, les fonctionnalités sur le Web, les vidéo – aux personnes qui ont des handicaps. On accompagne les entreprises qui souhaitent prendre en compte cette problématique là.

Avec quels types de clients travaillez-vous ?

On travaille aujourd’hui principalement avec des grandes entreprises privées. Ce sont des sociétés qui s’intéressent à l’accessibilité pour diverses raisons, principalement des entreprises du CAC 40 ou des grosses structures qui ont des sites avec beaucoup d’audience également.

Elles travaillent pour l’accessibilité d’abord pour les personnes handicapées. L’objectif c’est de rendre l’information accessible à tous, quel que soit son moyen d’accès, quel que ses aptitudes physiques ou mentales. Ça va concerner des personnes qui ont des handicaps moteurs, les personnes malvoyantes, les personnes malentendantes également, etc. Plus largement c’est assez bénéfique aussi pour les personnes qui sont âgées, qui ont du mal à lire sur un écran quand le texte est tout petit et qui vont le grossir, pour les personnes daltoniennes, elles ne sont pas reconnues handicapées, mais quand on a des graphiques de couleurs par exemple on a besoin de solutions adaptées pour pouvoir les lire.

La part d’audience pour l’accessibilité – les gens qui sont concernés par l’accessibilité – c’est principalement les personnes handicapées mais ça va être aussi d’autres personnes qui se retrouvent dans des situations de handicap du fait de l’utilisation de l’informatique.

Quels sont les effets bénéfiques de l’accessibilité sur le SEO ?

En termes de référencement, l’un des principaux objectifs de l’accessibilité c’est de rendre potentiellement un contenu visible et lisible, donc que n’importe quelle information puisse être lue par n’importe qui. On a des enjeux assez liés au référencement. Un moteur de recherche aujourd’hui pour indexer une page doit être capable de la lire. Quand on va proposer des équivalents textuels à des images pour les personnes qui sont non-voyantes pour qu’elles aient accès à l’information, quand on va proposer des transcriptions ou des sous-titres sur les vidéos, ce sont des éléments que vont pouvoir indexer les moteurs de recherche. Aujourd’hui par exemple une vidéo quand elle n’est pas sous-titrées, qu’il n’y a pas de transcript, en l’état actuel des technologies et du savoir-faire on n’est pas capable de l’indexer, on n’est pas capable de savoir de quoi elle parle. Donc le fait de proposer une transcription pour une personne sourde ou malentendante, on va se retrouver avec un contenu textuel qui est associé à cette vidéo et un gain assez important sur le référencement des contenus multimédias par exemple.

Quelles sont les démarches à mettre en place pour rendre son site accessible ?

Ce n’est pas forcément extrêmement complexe, l’accessibilité. La principale difficulté avec son prestataire, avec les personnes qui vont développer des sites Web – ça peut être des équipes internes, ça peut être des prestataires – c’est de connaitre leur niveau de connaissance et compétences en accessibilité. Si ça n’est plus forcément très récent, il y a encore beaucoup de personnes qui ne savent pas ce que c’est, qui ne savent pas à quoi ça sert. Donc l’une des premières choses ça va être effectivement d’en parler, d’expliquer qu’on veut rendre son site accessible, pourquoi, pour qui, qui va être concerné par l’accessibilité : en fait de sensibiliser les équipes techniques.

Et puis ensuite l’idée c’est de choisir et prendre des prestataires qui ont des expériences en accessibilité. Il y a beaucoup de formations sur le sujet également. On peut se former et apprendre à prendre en compte l’accessibilité pour ensuite développer en respectant un certain nombre de bonnes pratiques.

Quand on est le client c’est vrai que c’est assez délicat aujourd’hui de savoir – quand on reçoit un site – si vraiment il est accessible et ce qui a été mis en œuvre. Beaucoup de choses ne sont pas forcément visibles, hormis le sous-titrage des vidéos, une structure de code HTML, le client il ne sait pas forcément ce que c’est, il ne sait pas l’analyser, il ne sait pas si un site peut être accessible ou pas. Effectivement ça peut être de se faire accompagner par une entreprise qui est experte en accessibilité, qui pourra auditer un site pour lui dire le niveau d’accessibilité qui a été atteint, qui peut l’accompagner pour fixer des objectifs sur les niveaux à atteindre.

Aujourd’hui l’accessibilité ça peut être très difficile à atteindre si on veut tout prendre en compte en une seule fois. On peut y aller progressivement en commençant par les petites choses qui sont simples et augmenter en accessibilité avec le temps.

Interview : Henry Lim
Interview réalisée dans le cadre du SEO Camp’us les 19 et 20 février 2010 par la Junior-entreprise Synerg’heTiC.