Lexically Le glossaire de l’accessibilité numérique

Le jargon de l’accessibilité numérique et certains de ses termes dans les documentations sont parfois complexes à appréhender. Afin de simplifier l’appropriation du sujet, nous mettons à disposition « Lexically », le glossaire de l’accessibilité numérique.

Table des matières

A

a11y

Abréviation du terme « accessibility » composée de la lettre a initiale, de la lettre y finale et des onze lettres qui les séparent.

De manière générale, cette abréviation est utilisée pour désigner l’accessibilité numérique et prend notamment la forme d’un hashtag sur les réseaux sociaux.

Accessibilité numérique (digital accessibility)

Sujet relatif à un accès autonome par les personnes en situation de handicap à tous les services, fonctionnalités et contenus numériques.

La prise en compte de l’accessibilité numérique permet à toutes et tous d’interagir avec l’univers numérique en levant toutes les barrières (matérielles, techniques ou encore situationnelles) susceptibles d’être rencontrées.

Ses champs d’application sont vastes :

  • matériels informatiques,
  • sites web,
  • applications mobiles,
  • progiciels,
  • documents bureautiques,
  • etc.
ADA (Americans with Disabilities Act)

Loi américaine adoptée en 1990 qui interdit toute forme de discrimination basée sur le handicap.

Elle impose, entre autres, aux propriétaires de site web le respect des règles d’accessibilité pour assurer aux personnes handicapées les mêmes droits et opportunités que tout un chacun.

En cas de défaut de conformité, ces derniers s’exposent à des risques de poursuites judiciaires.

ARIA (Accessible Rich Internet Applications)

Spécification technique rédigée par le W3C qui définit la manière de rendre les contenus et les applications plus accessibles et interopérables.

Consulter la dernière version d'ARIA.

Article 47

Il s’agit d’un article de la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Il se réfère exclusivement à l’accessibilité numérique.

Cet article s’applique notamment aux services de l'État, des collectivités territoriales et des établissements publics. Puis, depuis un décret de 2019, aux entreprises dont le chiffre d’affaires excède 250 millions d’euros.

Audiodescription

Procédé consistant à décrire oralement des éléments visuels d’un contenu audiovisuel ou d’un spectacle afin d’en permettre la compréhension par les personnes aveugles ou malvoyantes.

Généralement, ces audiodescriptions sont insérées entre les dialogues.

Audit de conformité

Un audit de conformité vise à donner le niveau d’accessibilité d’un site ou encore d’une application mobile conformément à la réglementation en vigueur.

Suivant le contexte du service numérique, l’audit sera par exemple basé sur le RGAA, le RAAM ou les WCAG.

Retour au sommaire

C

CAPTCHA (Completely Automated Public Turing test to tell Computers and Humans Apart)

Un CAPTCHA est une fonctionnalité permettant de différencier automatiquement une personne d’un robot.

Ils sont généralement utilisés pour sécuriser les formulaires sur le web et éviter les piratages.

Ils se matérialisent le plus souvent sous la forme d'une chaîne de caractères déformée sur une image que l’on doit saisir dans un champ.

En savoir plus sur les Captchas et l’accessibilité.

Compréhensible

Troisième principe des WCAG stipulant que tout le monde doit être à même de comprendre les informations et le fonctionnement des interfaces numériques.

CSS (Cascading Style Sheets)

Le langage CSS, plus communément appelé feuille de styles en français, est utilisé pour gérer la présentation des pages web.

Il permet de définir des règles de mise en forme (polices, couleurs, tailles, bordures, espacements…) applicables à une ou plusieurs pages d'un site.

Retour au sommaire

D

Déclaration d’accessibilité

La déclaration d’accessibilité est un dispositif de l’obligation légale d’accessibilité numérique et du RGAA.

Elle prend la forme d’une publication obligatoire sur les sites et applications numériques.

La déclaration fournit des renseignements sur :

  • le taux de conformité aux normes d’accessibilité,
  • les non-conformités relevées,
  • les exemptions et les dérogations éventuelles,
  • etc.

Elle doit également fournir des informations de contact et d’assistance permettant de signaler un défaut d’accessibilité ou obtenir une alternative accessible si nécessaire.

En savoir plus sur la déclaration d’accessibilité.

Déficience

La déficience correspond à l’aspect biomédical du handicap et se définit par une perte ou une altération d’une structure ou d’une fonction psychologique, physiologique ou anatomique. Il peut s’agir de l’absence de fonctionnement d’un organe.

La surdité est par exemple une déficience auditive.

Discrimination

Une discrimination est une mise à l’écart, un traitement défavorable d’une personne ou d’un groupe de personnes selon certains critères tel que le handicap.

Un refus d’aménagement d’un poste de travail qui permettrait à une personne en situation de handicap d’accéder à un emploi est un exemple de discrimination liée au handicap.

Dispositif de pointage

Un dispositif de pointage permet de cibler puis d'interagir avec un élément affiché à l’écran.

Un dispositif de pointage est par exemple :

  • une souris,
  • un pavé tactile,
  • un clavier,
  • un trackball,
  • un joystick,
  • un écran tactile,
  • de l'eye tracking,
  • un logiciel de reconnaissance et pilotage par la voix.
Retour au sommaire

E

Environnement de test

Combinaisons de technologies d’assistance associées à des navigateurs sur lesquelles sont effectués des tests de restitution permettant de vérifier l'accessibilité d’une implémentation technique.

Environnement maîtrisé

Environnement (comprenant système d’exploitation, navigateurs et technologies d’assistance) en-dehors duquel il n’est pas possible de consulter ou d’utiliser un service numérique.

Retour au sommaire

F

FALC (Facile À Lire et à Comprendre)

Le facile à lire et à comprendre est une méthode de traduction régit par un ensemble de règles pour produire une version plus claire d’un texte. Cette méthode permet de rendre l’information plus accessible et plus claire notamment pour les personnes ayant une déficience intellectuelle.

Découvrir les règles européennes pour une information facile à lire et à comprendre (PDF).

Retour au sommaire

G

GAAD (Global Accessibility Awareness Day)

Journée mondiale de sensibilisation à l’accessibilité numérique ayant lieu le troisième jeudi du mois de mai.

Plusieurs événements en ligne et accueillant du public sont organisés à travers le monde pour échanger et réfléchir aux questions d’accessibilité numérique et plus largement d’inclusion.

Consulter le site de la GAAD.

Retour au sommaire

H

Handicap

Les définitions du handicap sont multiples.

En se basant sur la définition de la loi du 11 février 2005 et celle de la Convention relative aux droits des personnes handicapées des Nations Unies, on peut le définir comme une limitation ou une restriction d’activité et/ou de participation à la vie en société en lien avec une incapacité :

  • physique,
  • sensorielle,
  • mentale,
  • cognitive,
  • psychique,
  • ou liée à un trouble de santé invalidant.

D’autres définitions font une distinction entre une vision médicale et une vision sociale du handicap.

La définition médicale se réfère à des limitations liées à la santé alors que dans la vision sociale du handicap ces limitations sont relatives aux obstacles environnementaux rencontrés. Dans la définition sociale l’environnement crée ou amplifie le handicap.

HTML (Hypertext Mark-up Language)

Le HTML est un langage informatique universel de balisage utilisé pour la structuration et le développement de pages web.

HTML est défini et standardisé par le W3C.

Retour au sommaire

L

Landmarks

Éléments HTML tels que <nav>, <main> ou encore <footer> structurant certaines régions d’une page web. Ces éléments agissent comme des points de repères dans la page.

L’utilisation de landmarks améliore la navigation avec des technologies d’assistance qui peuvent les identifier puis s’y rendre rapidement.

Lecteur d’écran (Screen Reader)

Technologie d’assistance principalement utilisée par les personnes aveugles ou malvoyantes pour utiliser un ordinateur, un smartphone, etc.

Le lecteur d’écran restitue les informations par oral grâce à une synthèse vocale et/ou en braille à l’aide d’une plage braille.

Par exemple, les principaux lecteurs d’écran du marché sont :

Lien d'évitement (Skip Link)

Les liens d'évitement, parfois aussi appelés liens d'accès rapide, sont des éléments de navigation interne à une page web permettant un accès direct à des contenus cibles comme la zone de contenu principal.

LSF (Langue des Signes Française)

Langue utilisée par certaines personnes sourdes pour communiquer.

La LSF s’exprime par le biais de la gestuelle et des expressions du visage, en associant un signe à un mot.

Retour au sommaire

M

Média non temporel

Élément multimédia qui ne se déroule pas dans le temps, c’est-à-dire qui ne comprend pas de barre de progression temporelle.

Dans cette catégorie, sont par exemple inclus les diaporamas, les jeux ou encore les cartes interactives.

Média temporel

Élément multimédia en direct ou pré-enregistré, avec ou sans interactivité, composé soit exclusivement d’une piste audio ou vidéo, soit d’un mélange des deux.

Peuvent par exemple être inclus dans cette catégorie : les vidéos, les podcasts ou encore les diffusions en direct.

Motif de conception (Design Pattern)

Un motif de conception accessible (plus communément rencontré sous l’appellation anglaise « Design Pattern ») est un modèle décrivant la structure ainsi que l’ensemble des règles qu’un composant d’interface riche doit respecter afin d’être utilisable et correctement restitué aux technologies d’assistance.

Parmi ces règles, on retrouve par exemple les propriétés HTML ainsi que les comportements clavier attendus du composant.

Consulter la liste des motifs de conception ARIA.

Retour au sommaire

O

Outil de surcouche (Overlay)

Outil fournissant des fonctionnalités de personnalisation de l’affichage d’un site telles que :

  • un renforcement des contrastes,
  • une augmentation de la taille des caractères,
  • une modification de la police d’écriture,
  • une mise en pause des animations.

Ou encore fournissant des fonctionnalités de navigation/consultation spécifiques sur un site telles que :

  • la vocalisation de textes,
  • la modification du curseur de souris,
  • etc.

Les outils de surcouche sont à considérer davantage comme des technologies d’assistance déportées sur un site internet plutôt que sur le poste de la personne.

Ces outils ne permettent pas de garantir une conformité vis-à-vis des exigences légales et des référentiels d’accessibilité comme le RGAA ou les WCAG.

Retour au sommaire

P

Perceptible

Premier principe des WCAG stipulant que l'information et les composants des interfaces doivent être présentés de façon qu'elles puissent être perçues.

Plage braille (Refreshable Braille Display)

Technologie d’assistance prenant la forme d’un terminal connecté à un ordinateur, un smartphone ou encore une tablette tactile qui restitue en braille l’information généralement affichée à l’écran.

Pour fonctionner, une plage braille doit généralement être associée à un lecteur d’écran.

Certains modèles peuvent être autonomes et sont alors appelés bloc-notes braille.

Plan d'action

Un plan d’action détaille les actions concrètes programmées pour améliorer l’accessibilité d’un support numérique d’une organisation.

Ces actions peuvent être de différentes natures et très variées.

On peut par exemple trouver les démarches suivantes :

  • sensibilisation et communication,
  • formations techniques et éditoriales,
  • accompagnement avec des société d’expertise en accessibilité numérique,
  • audit et contre-audit suivis de corrections,
  • sensibilisation et communication.
Personne référente en accessibilité numérique

Personne nommée et dont le rôle est de piloter la politique de son organisation en matière d’accessibilité numérique.

Prise de focus

Indication visuelle de la position du curseur sur une interface.

La prise de focus facilite la navigation par des périphériques informatiques autres que la souris en mettant visuellement en évidence le composant sur lequel la personne est positionnée.

Retour au sommaire

R

RAAM (Référentiel d'évaluation de l'Accessibilité des Applications Mobiles)

Référentiel édité par le Service information et presse du Luxembourg depuis 2021.

Il s’agit d’un équivalent du RGAA pour les applications mobiles.

Consulter le RAAM.

RAPDF (Référentiel d’évaluation de l’Accessibilité des documents au format PDF)

Référentiel édité par le Service information et presse du Luxembourg composé de 46 critères permettant d’évaluer l’accessibilité des documents PDF.

Consulter le RAPDF.

Ratio de contraste

Le ratio de contraste est un résultat entre la couleur de premier-plan et la couleur de l'arrière-plan.

Ce ratio permet d’évaluer si la lisibilité d’un texte ou la visibilité d’un élément d’interface (icône informative ou interactive, champ de saisie, etc.) est suffisante au regard des normes d’accessibilité.

RGAA (Référentiel Général d’Amélioration de l’Accessibilité)

Référentiel édité par la DINUM (Direction interministérielle du numérique) depuis 2009 permettant de vérifier, via une liste de critères d’évaluation, qu’un site web est bien accessible aux personnes en situation de handicap (conformément à l’article 47 de la loi handicap de 2005).

Il est périodiquement mis à jour et en est, à l’heure actuelle, à sa quatrième version.

Consulter le RGAA.

Robuste

Quatrième principe des WCAG stipulant que le contenu doit être suffisamment robuste pour être interprété de manière fiable par une large variété d'agents utilisateurs, y compris les technologies d'assistance.

Retour au sommaire

S

Schéma pluriannuel

Document consultable en ligne dans lequel une entité présente sa politique en matière d’accessibilité numérique.

Valable pour une durée maximale de trois ans, on y retrouve notamment les mesures correctives en cours et futures relatives aux éléments non accessibles ainsi que les actions prévues pour améliorer la politique de prise en compte de l’accessibilité numérique de l’organisation.

En savoir plus sur le schéma pluriannuel de mise en accessibilité.

Section 508

Article de loi américaine faisant référence en matière d’accessibilité numérique. Il s’applique aux agences fédérales américaines ainsi qu’à leurs partenaires.

Consulter le site de la Section 508.

Sémantique

La sémantique est relative au sens.

La construction du langage HTML est basée sur la sémantique.

Les balises HTML ont en effet du sens, sens qui pourra notamment être exploité par les technologies d’assistance.

On utilise par exemple les balises <hn> pour les titres afin d’informer de la nature de l’élément balisé. On indique qu’il s’agit d’un titre c’est-à-dire un texte qui va introduire un contenu (section, paragraphe, article, etc.).

Sous-titrage sourd et malentendant (Closed Captioning)

Retranscription écrite des paroles prononcées et de l’environnement sonore d’un contenu audiovisuel à destination des personnes sourdes et malentendantes.

Ayant pour objectif de répondre aux besoins propres à ces publics et d’en faciliter la compréhension du contenu, le sous-titrage sourd et malentendant a pour objectif d’offrir la retranscription la plus fidèle possible aux termes employés et au rythme du contenu.

Support numérique

La vérification de l’accessibilité numérique s’applique aux supports numériques c’est-à-dire à des procédés de communication électronique.

Parmi les supports numériques on retrouve entre autres :

  • les sites web (internet, intranet, extranet),
  • les applications mobiles,
  • les documents bureautiques (comme les PDF),
  • les logiciels.
Synthèse vocale (Speech Synthesis)

Technologie d’assistance qui crée une parole artificielle à partir d’un texte écrit.

Les synthèses vocales sont généralement utilisées par des logiciels d’aide à la lecture ou des lecteurs d’écran.

Retour au sommaire

T

Tabulation

Sur les navigateurs web la touche de tabulation (TAB) permet de parcourir l’ensemble des éléments interactifs de l’interface, dans l’ordre où ils sont définis dans le code HTML.

La navigation au moyen du clavier est rendue possible par son intermédiaire : la touche TAB permet d’atteindre l’élément suivant tandis que la combinaison MAJ + TAB sert à revenir à l’élément précédent.

Technologie d’assistance (Assistive Technology)

Dispositif technique utilisé par des personnes en situation de handicap afin de faciliter leur usage du numérique.

Cette aide peut être matérielle, comme des périphériques adaptés aux déficiences physiques, ou logiciels, à l’instar des logiciels d’agrandissement.

Tests utilisateurs et utilisatrices

Évaluation d’un support numérique avec des personnes utilisateurs et utilisatrices afin d’identifier des problèmes d’utilisabilité.

Dans le domaine de l’accessibilité numérique, ces tests sont menés avec des personnes handicapées afin de relever des difficultés d’accès, de compréhension ou d’utilisabilité possiblement non détectées lors d’un contrôle de conformité.

Texte alternatif ou texte de remplacement (Alternative Text)

Description textuelle d’un contenu non textuel (une image, par exemple) affiché à l’écran.

Lorsqu’une personne (aveugle, par exemple) n’a pas accès à ce contenu, son texte alternatif permet de lui transmettre l’ensemble des informations nécessaires à sa bonne compréhension.

Le texte alternatif peut, par exemple, se situer dans le contexte d’affichage du contenu ou encore à l’intérieur de l’attribut alt de la balise <img>.

Transcription textuelle

Une transcription textuelle fournit avec du texte l’ensemble des informations véhiculées par une vidéo ou un contenu audio (dialogues, voix off, messages affichés à l’écran, etc.).

Elles sont utiles aussi bien aux personnes sourdes et malentendantes qui peuvent ne pas avoir accès au son d’une vidéo ou d’un audio, qu’aux personnes aveugles et malvoyantes qui peuvent ne pas avoir accès aux visuels d’une vidéo.

Retour au sommaire

U

Utilisable

Deuxième principe des WCAG stipulant que tout le monde doit être à même de pouvoir utiliser les composants des interfaces.

Retour au sommaire

V

Validisme

Le validisme ou capacitisme est un système d’oppression se manifestant par des discriminations, du rejet, des préjugés ou de la marginalisation envers les personnes handicapées.

Cette notion, en anglais « ableism », est née d’études sur les dimensions sociales, culturelles et politiques du handicap : les disability studies.

Le validisme peut se manifester de manière directement malveillante (discrimination à l’embauche par exemple) mais également avec de « bonnes » intentions (survalorisation d’athlètes handisport par exemple).

Vélotypie

La vélotypie est une méthode de saisie de texte avec un clavier particulier, le « Velotype ».

Ce clavier « Velotype » permet une saisie rapide de texte par « accords de lettres », avec un fonctionnement similaire à celui d’un accord de notes au piano.

Cette vitesse de saisie en fait un outil particulièrement efficace pour le sous-titrage en direct à destination des personnes sourdes et malentendantes.

Retour au sommaire

W

W3C (World Wide Web Consortium)

Consortium international fondé en 1994 qui régit les standards du web afin d’assurer sur le long terme des objectifs d’interopérabilité technique, d’harmonisation des usages ou encore d’accessibilité.

Consulter le site du W3C.

WAI (Web Accessibility Initative)

Initiative sur l’accessibilité du web lancée en 1997 par le W3C.

La WAI se consacre à l’accessibilité du web par :

  • l’élaboration de recommandations,
  • le développement de ressources,
  • la recherche,
  • ou encore la formation et la sensibilisation.

Consulter le site de la WAI.

WCAG (Web Content Accessibility Guidelines)

Règles d’accessibilité pour les contenus web définies par le W3C dans le cadre de la WAI en 1999.

Les WCAG sont des recommandations officielles visant à rendre les contenus du web accessibles au plus grand nombre de personnes possible.

Elles prennent la forme de douze directives réparties en quatre principes caractérisant un contenu accessible :

Elles présentent trois niveaux de conformité : A, AA et AAA.

Consulter la dernière version des WCAG.

Retour au sommaire